Sur quelles conditions une société peut elle développer une crèche d’entrerpise ?

La garde des enfants est une situation qui préoccupe de nombreux parents, surtout ceux qui travaillent. Pour y remédier, plusieurs entreprises installent une crèche dans leurs locaux. Toutefois, la création d’une crèche d’entreprise est soumise à conditions.

La présence d’un personnel spécialisé dans la garde des enfants

Bien que la crèche d’entreprise ne soit qu’une activité accessoire pour l’entreprise, elle est soumise à plusieurs conditions. Pour pouvoir l’installer dans ses locaux, l’entreprise doit respecter les mêmes obligations applicables à toutes les crèches classiques. Parmi ces obligations, se trouve la présence d’un personnel spécialisé dans la garde des enfants.

Une crèche d’entreprise doit être composée d’un directeur, d’un ou plusieurs puéricultrices et éducateurs experts dans la garde des enfants. Ces derniers doivent posséder au moins un diplôme de CAP et si possible, des diplômes relatifs à l’éducation des jeunes enfants. La crèche d’entreprise doit aussi contenir un médecin et une infirmière, qui veillent à la bonne santé de ces derniers.

Le respect des normes d’hygiène et de sécurité imposées par la loi

Les enfants sont des êtres fragiles et vulnérables. Ils nécessitent énormément d’attention et surtout de protection. Pour cela, l’entreprise doit veiller à leur sécurité. Les équipements utilisés dans la crèche, comme les tables, les chaises… doivent être conformes à la taille et aux besoins des enfants. Les installations dangereuses comme les prises électriques doivent être hors de leur portée.

La crèche d’entreprise doit aussi respecter les règles d’hygiène imposées par la loi. Elle doit disposer d’un petit coin pour le lavage des mains. La salle doit être fréquemment nettoyée et aérée. Elle doit être aussi désinfectée régulièrement afin d’éviter la propagation de virus et de bactéries de toutes sortes.

Par ailleurs, l’entreprise doit veiller à ce que le repas des enfants soit bien équilibré et frais, et qu’il leur assure une meilleure croissance.

Le respect des formalités administratives et réglementaires

Avant d’installer une crèche, l’entreprise doit remplir certaines formalités administratives. Elle doit, par exemple, faire une demande d’autorisation auprès du Président du Conseil Départemental. Celui-ci accepte ou non cette demande, après concertation avec le service de Protection des enfants.

La salle qui accueille les enfants doit répondre à toutes les normes exigées par la loi. Elle doit être assez spacieuse pour contenir tous les enfants. Elle doit disposer de tous les équipements, assurant leur développement physique et mental. Une salle ne doit également contenir que 40 enfants au maximum. Enfin, l’horaire de la crèche dépend de celle des parents dans la société.

A quoi sert une agence SEO ?
Un coach d’entreprise peut il servir à tous les collabrateurs d’une société ?